Anastassioupolis-Périthéorion

 

 

Au lieu-dit Kalédès, au Sud du village d’Amaxadès, la ville d'Anastassioupolis, rebaptisée plus tard Périthéorion, fut une station importante de la Via Egnatia aux époques romaine et byzantine, au centre d'une région fertile et agréable où, selon la tradition homérique, pâturaient les chevaux de Diomède. On y verra surtout les ruines imposantes de murailles byzantines avec des tours carrées et rondes dont le périmètre a une forme polygonale. Du côté sud se trouvent les restes d'une haute porte voûtée conduisant vers le port de la ville. Une plaque encastrée à cet endroit porte gravé le monogramme des Paléologues. D'autres monogrammes étaient formés par des briques sur certaines tours de la fortification. La réparation des murs de la ville et la construction de la longue muraille, servant à la fois d'aqueduc et de fortification, est attribuée à l'empereur Justinien.

Après environ 10km on atteint le fleuve Kompsatos et 1km en amont du pont moderne subsiste un très beau pont médiéval à arches rondes (accès à pied par un sentier dominant la rive gauche du fleuve).