Liménas ou Thassos

 

Notons les portiques Nord-Ouest (IIIe siècle av. J.-C.), Sud-Ouest (Ier siècle après J.-C.) et Sud-Est (Ier siècle après J.-C.) avec derrière un autre portique hypostyle possédant à son extrémité Nord-Est le monument funéraire de Glaucon. Au centre du côté Nord-Est se trouve un bâtiment administratif en forme de U et datant du IVe siècle av. J.-C. Sur la place nous avons d’autres monuments et autels ainsi que le sanctuaire de Zeus composé d’un petit temple du IVe siècle av. J.-C. précédé d'un autel. Au Nord-Ouest de l'agora nous pouvons voir les vestiges d'un fort médiéval. Sur l'agora antique, on retrouve les ruines d’une basilique en croix sur la place centrale et une à 3 nefs, construite avec des matériaux architecturaux anciens.

La voie dallée antique située au Sud-Ouest de l'agora passe devant un excèdre (Ie s.), une cour ionique péristyle (IIe s.), l'odéon (IIe s.) et se termine au sanctuaire d'Héraclès près de la porte de Zeus, à côté de l'arc de triomphe de Caracalla (213-217). Le sanctuaire d'Héraclès était accessible via des propylées monumentaux et un escalier menant à une cour dallée avec autel. Au Nord nous avons les restes d'un temple ionique périptère à nef unique (Ve s. av. J.-C.). Au Sud se trouvent les fondations d'un temple du IVe s. et par-dessus un portique avec 5 chambres. Le sanctuaire est limité à l'Est par un édifice oblong où a été trouvée la tête de Pégase.

Au sommet de la colline se trouve l'acropole. Le mur d'enceinte, long de 4km, date de l'époque médiévale (XIIIe / XIVe siècle) mais ont été construit à l'emplacement de murailles plus anciennes (Ve et VIe siècle av. J.-C.). Deux portions sont encore bien conservées et 10 portes connues aujourd'hui. En descendant côté Sud-Ouest, on rencontre différentes portes et les vestiges du temple d'Héraclès situé au Nord de la porte d'Hercule et de Dionysos. Notons les ruines du sanctuaire d'Athéna (VIe / Ve siècle av. J.-C.), protectrice de la ville, se composant de traces des fondations et d'un autel à l'Ouest. Plus ou moins 80m au Sud-Ouest, une grotte artificielle servit de sanctuaire rupestre de Pan.

Une voie monumentale appelée Passage des Théores (+/- 400 av. J.-C.) est située au Sud-Est de l'agora. Une inscription gravée dans la roche nous donne la liste des théores (magistrats chargés des compétences religieuses). Un peu plus loin nous trouvons 2 grands puits publics. A peu près à 50m au S du passage se trouve le sanctuaire d'Artémis tandis que plus ou moins 100m au Nord du portique, parmi des habitations récentes, nous pouvons voir les vestiges du sanctuaire de Dionysos. Dans l’enceinte du IVe siècle, nous avons 2 monuments corégiens dont le premier date du IIIe siècle av. J.-C. (couvert) et le second probablement de la fin du IVe siècles , ainsi que deux autels d’époques archaïque et classique. Encore plus au Nord, parmi les habitations, il y a enfin le sanctuaire attribué à Poséidon.

La ville possède également un musée archéologique (à côté de l'agora).

Sur un cap nous trouvons l’Evraiokastro (Nord) sous les fondations d’une basilique paléochrétienne et sous la chapelle d’Agioi Apostoloi, les vestiges d’un sanctuaire antique (VIe-Ve siècle av. J.-C.) et un d’un portique (IIIe siècle av. J.-C.).