Traïanoupolis

 

La route longe les vestiges de la cité romaine et byzantine de Traïanoupolis. Jusqu'en 1347, date de son abandon, elle fut l'une des plus importantes cités ecclésiastiques de Thrace. On ne voit aujourd'hui que de maigres vestiges de ses remparts et les soubassements d'un édifice qui fut peut-être la cathédrale. Au milieu de ruines s'élève la Chana, un khan -ou caravansérail- du XIVe s.