Volos

 

Volos (ou Vola), chef-lieu du département et troisième port de Grèce, est un port très actif exportant des produits agricoles thessaliens dont surtout des fruits. Il est situé en bordure du golfe Pagasétique et au pied du massif du Pélion. Parmi les spécialités, notons les savoureuses pêches, les « Seins d'Aphrodite » (Mastos Afroditis) et des pommes parfumées (firikia). Dévastée par le double tremblement de terre de Pâques 1955, Volos a été rapidement reconstruite en pensant plus à la solidité qu'à l'originalité. On peut y voir quelques maisons néoclassiques, l'ancien train qui a repris du service, la boulangerie Vélentzas décorée de peintures murales du peintre populaire Théophilos (à Alli-Meria), et la pinacothèque municipale.

 

Pas moins de cinq villes importantes ont précédé Volos depuis l'époque néolithique : les cités néolithiques de Sesklo et de Dimini dont les restes gisent dans les environs, Iolkos, la capitale de la Thessalie mycénienne, les ports de Pagasae et de Démétrias de l'époque historique dont Volos est l'héritière, attestent la vitalité de cette région et la nécessité pour la Thessalie de posséder un grand port sur le golfe Pagasétique. Vous pouvez partir à la découverte de tous ces sites depuis Volos.

 

Jusque vers la moitié du XIXe siècle, Volos est limité à sa forteresse qui se trouvait dans le quartier de « Palia ». Il était connu depuis le XIVe siècle sous le nom de « Yolos » et depuis la turcocratie sous le nom de « Golos » alors que pour les habitants du Pélion il était connu sous le nom de « Kastro ». La ville s’appelait Volos jusque vers 1840 et le début de la construction d’Ano Volos aussi connu comme « Perivolia ».

 

Sculpture de l'Argo

La sculpture de l'Argo, œuvre du sculpteur du Pélion Nicholas (1965), est le symbole de la ville. Le mythe des Argonautes est patrimoine culturel de Volos. A l'initiative de la municipalité de Volos, une version réaliste de l'ancien Pentécontère a été reconstruite. Le bateau le plus célèbre dans la mythologie grecque, l’"Argo", signale aujourd'hui l'antique tradition grecque de matelotage et la culture en Méditerranée et en mer Noire.

 

Hôtel de ville

La mairie de Volos, inspirée par l'architecture du Pélion, a été construite par Dimitris Pikionis, un architecte de haut rang (1970). Elle abrite des expositions permanentes : a) des gravures du célèbre graveur Tassos A. et d'autres grands artistes grecs avec des sujets de l'histoire de la ville et b) des photographies de l'ancien Volos, travaux de Stephen Stournaras.

 

Cinéthéâtre Achilleion

Le cinéma a été conçu par l'architecte local KI Argyris (1925) et appartient à la municipalité de Volos pour usage culturel.

 

Complexe Papastratou - Université de Thessalie

Les anciens entrepôts de tabac Papastratou (1935), situés sur la côte Volos, sont utilisés depuis 1985 comme habitation et comme siège de l'Université de Thessalie où sont également organisées des conférences.

 

Conservatoire

L’ancien bâtiment de la Banque nationale de Volos (1900) appartient à la municipalité de Volos et a été rénové en 1988. Il accueille le Conservatoire Municipal de Volos.

 

La gare

Le bâtiment de la gare est un chef-d'œuvre du caractère monumental conçu par l'ingénieur italien Evaristo De Chirico. Elle date des travaux de construction du chemin de fer, commencés à Volos en 1882 pour relier les plaines de Thessalie avec port de Volos.

 

Cathédrale d’Agios Nikolaos

La cathédrale de Saint Nicolas (1934) est un des monuments les plus importants de la ville. Eglise byzantine en forme de croix, elle a été dessinée par Aristotelis Zachos, un architecte important du XXe siècle. Les peintures sont d'Agénor Asteriadis tandis que dans la cour de l’église, l'ancien clocher, travail de Previsan (1884), a été conservé.

 

Église catholique de Volos

La paroisse de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie a été fondée en 1882 et l’église reconstruite en 1903.

 

Eglise d’Agia Triada

Situé près de l'hôpital de Volos, elle est décorée de peintures uniques de G. Gounaropoulos.

 

Eglise d’Agios Konstantinos (Saint Constantin)

En raison de sa localisation, c’est un point de repère pour la ville de Volos. L’église a été conçue par A. Zachos (1936).

 

Eglise de la Métamorphose de Sauveur

Localisée près du Conservatoire Municipal de Volos et de la Bibliothèque de l'Université de Thessalie, c’est l’œuvre de l'architecte Aristotelis Zachos.

 

Synagogue

Ouvre tous les vendredis soir et lors des grandes vacances.

 

Musée archéologique Athanassakeion

Construit en 1909, le bâtiment néo-classique a été agrandi en 2004. La richesse des diverses expositions et leur présentation sont d'un intérêt particulier, avec, entre autre, une salle d’objets néolithiques et les reconstitutions de tombes. Les pièces les plus importantes de la collection du musée proviennent des sites préhistoriques de Sesklo et Dimini, créant un aperçu complet du néolithique en Thessalie et en Grèce en général. Sont également exposés une collection d'objets paléolithiques de l'ensemble de la Thessalie, une collection de pièces d'or et des stèles funéraires de Démétriade.

 

Centre d'art de Giorgio de Chirico

Le Centre d'art de Giorgio de Chirico prit son nom du grand peintre italien né à Volos (1888-1978). Le bâtiment de deux étages présente la collection permanente offerte par le collectionneur Alexandros Damtsas et comprend environ 500 peintures représentant tous les courants artistiques importants du siècle. La collection comprend des gravures, des cartes et autres documents de la région ainsi que des œuvres d'artistes grecs. La plus grande partie de l'exposition est consacrée aux peintres grecs du XIXe siècle. D’autres salles du Centre d'art accueillent régulièrement un large éventail de belles expositions d'art.

 

Galerie d’Art Chrisoula Zogia

La maison rouge, connue par la population locale comme maison à la rose, appartenait à Chrisoula Zioga. L'intérieur est décoré d’environ 400 œuvres de l'artiste mais contient également l'aménagement de la maison, d'innombrables notes du propriétaire, ses photographies, ses objets personnels et des bouteilles peintes et bien d'autres choses révélant la personnalité unique du propriétaire. L’endroit a été décoré par l'artiste elle-même à la fois pour montrer son travail et son caractère. Les oeuvres représentent l'ensemble de son parcours artistique : portraits de la période d'apprentissage, paysages, manoirs et églises.

 

Musée d'art populaire du lycée des femmes grecques

Logé dans un échantillon unique et représentatif de l'architecture résidentielle urbaine de Volos de la fin du XIXe siècle, il abrite une intéressante collection de costumes authentiques de la région, de bijoux et textiles.

 

Musée de la fabrique de briques en céramique N. & S. Tsalapatas

La fabrique de brique en céramique N. & S. Tsalapatas a été créée en 1926 et fonctionna jusqu'en 1978. C’était une célèbre usine à travers la Grèce. Aujourd'hui, c’est un rare exemple d'un complexe industriel préservé de ce secteur. En 2004, la Fondation Culturelle de la Banque du Pirée (PIOP), en coopération avec la municipalité de Volos, a entrepris le projet de transformer les principaux locaux de l'usine en musée de fabrique de brique en céramique.

 

Musée d'histoire de la douane

Le musée est installé dans un des 6 magasins du mail square en bord de mer, à l'opposé de la mairie de Volos. Grâce à des objets utilitaires (échelles, uniformes, timbres, dispositifs de communication), du matériel photographique et des archives, on peut identifier histoire et l’offre intemporelle de la douane.

 

Musée d'Histoire Naturelle

Le Musée d'Histoire Naturelle de Volos a été fondé en 2012 et accueille des expositions de toute la Grèce, principalement de Thessalie. Il se compose de trois parties : celle sur la terre montre des processus de la création de notre planète, des minéraux et des roches, celle sur la vie les processus de la création et l'évolution de la vie sur terre des fossiles et celle sur l’homme expliquant l'évolution de l'homme au cours des millénaires. Le Musée organise toute l'année des programmes et des visites éducatives pour les enfants et les adultes.

 

Musée du Folklore Kitsos Makris

Logé dans la résidence du spécialiste du folklore Kitsos Makris et appartenant depuis 1989 à l’Université de Thessalie, il comprend la collection de Makris, des expositions uniques telles que les 25 œuvres de Theophilos Hatzimichael, cinq peintures murales par Pagonides et le travail du peintre populaire N. Christopoulos. Le musée possède une bibliothèque avec 4000 livres et revues, une archive de 2500 diapositives, 4000 photographies illustrant les trésors de la tradition folklorique et 569 objets d'art populaire, principalement du Mont Pélion.

 

Colline de Goritsa

Sur la colline de Goritsa, situé à la périphérie nord-est de la ville de Volos, se trouvent les ruines d'une ville du IVe siècle av. J.-C. Le mur antique avec 33 tours est visible ainsi que rempart. La colline offre une vue panoramique sur la ville de Volos et les environs.

Dans la roche au-dessus de la mer au pied de la colline, l'église de la Panagia Tripa est une des églises les plus pittoresques.

 

Colline de Palia

Sur la colline de Palia à l'entrée de Volos, les vestiges d'une ville mycénienne ont été découverts et sont visibles sous le mur byzantin en face du musée Tsalapata. Avec Dimini et Pefkakia, cette ville étaient le centre palatial d’Iolkos.

La colline a été continuellement habitée du 4e millénaire jusqu'à nos jours et est le noyau historique de la ville moderne de Volos. Aux époques byzantine et ottomane, la ville était circonscrite par un mur en grande partie démoli en 1889 pour unir la petite ville de Golou (Volos) avec la ville moderne qui commençait à se développer sur les plaines orientales.

Sur la colline d’Agii Theodori se trouvent les vestiges d’une église paléochrétienne.

 

Ano Volos

Dans Ano Volos, nous avons quelques maisons fortifiées du XVIIIe situées sur le site de l'antique Iolkos. On retrouve quelques fresques de Théophile (XIXe siècle) dans certaines demeures anciennes. Sur la colline Episkopi se trouve l’église byzantine de la Dormition de la Vierge Marie. L’église d’Episkopi dispose de sculptures byzantines.

 

Golfe de Volos

Le golfe de Volos, quasiment fermé par la presqu’île de Magnésie, est magnifique depuis les montagnes environnantes. La région parsemée de sites archéologiques dont Iolkos (base de Jason et des Argonautes) et Dimitrias.

 

Monastères

Dans la région notons les monastères d’Agios Lavrentios, de la Panagias Gorgoipikoou Fytokou, de Genesiou Theotokou (Agiou Vlasiou), de Gerasimou Makrinitsas, d’Agiou Anakasias et de Saint Serafeim Sar de Portarias.