Pelion

 

C'est une péninsule sauvage où les plages alternent avec la montagne, longtemps considérée comme le 2ème mont Athos de Grèce et appelé « Mont des Cellules ». Les petits villages à l'architecture traditionnelle montagnarde (dont Makrinitsa est le plus beau) possèdent des maisons couvertes de lauzes et rassemblées autour d'une place centrale plantée de platanes avec église à campanile. La forêt est variée avec différents animaux comme des loups, renards, sangliers, lièvres, vipères… et différents champignons. Notons encore les charmants petits ports de pêche et le petit train de la montagne Pelion.

Le sommet culmine à 1635m et le col de Chania abrite une station de ski (1200m) ouverte jusqu'au printemps ainsi qu’un refuge de montagne au lieu-dit Agriolefkes et le sanctuaire de Zeus Akraios. Les différents sommets du Pélion sont le Pourianos Stavros ou Xéforti (1.624m), le Kotroni (1.550m), le Pliassidi (1.547m), l’Aïdonaki (1.537m), l’Agriolefkes (1.471m) et le Schintzouravli ou Evzonas (1.451m).

Les rivières de la région sont : Krafsindonas, Anavros, Vrychonas, Koufala, Bénégrinos, Mavroutsa, Mega Réma, Megalo Réma, Mylopotamos, Kalokérinos, Poros et Lagonika.

 

Le « bazar »

Dans le Pélion, le « bazar » est la grande place dallée et ornée d’un platane, centre de la vie sociale, commerciale, religieuse et d’agrément de chaque village. A chaque bazar il y a la fontaine centrale du village et autour ou près d’elle, cafés, tavernes, épiceries et autres magasins ou ateliers ainsi que l’église centrale offerte au saint patron du village. Le bazar est le cœur de chaque village de Pélion.

 

Les ponts

Les ponts du Pélion ont été construits durant les derniers siècles de la turcocartie, témoignant de la croissance économique des villages du Pélion. Ce sont souvent de modestes constructions à une arche.

 

Le train « Moutzouris »

La construction du train « Moutzouris » (« train à charbon ») de Volos à Ano Lechonia eut lieu en 1894-1895. De 1900 à 1903 il est prolongé jusqu’à Milies. Sur son trajet il y a 9 ponts en pierre, 1 pont en fer et 2 tunnels. La longueur du trajet fait 26km. Son activité a arrêté en 1971 pour reprendre en 1996 entre Lechonia et Milies.