Milies

 

(c) adphotography.be

 

Miliès (ou Mileai) est incontestablement le plus intéressant des villages du Pélion avec des maisons à l'architecture traditionnelle, des fontaines, des églises, de jolis chemins dallés de pierre et un musée local. Ne manquez pas de descendre (belle balade à pied de 20mn) jusqu'à l'ancienne gare de chemin de fer, où arrivait le petit train de Volos après une rude grimpée à travers bois. Sur la place principale du village, la bibliothèque abrite entre autre des livres de la célèbre école de Miliès et le drapeau grec hissé par les insurgés au sommet de l'église en 1821. Pour déjouer la surveillance des Turcs, les volumes de la bibliothèque arrivèrent par caïques et furent déchargés de nuit puis ils furent acheminés à dos d'hommes ou de mulets jusqu'à Miliès par de discrets sentiers.

On ne connaît pas la date de construction de l’église des Taxiarques (demander la clé au kiosque de la place). Tout au plus une inscription nous apprend qu'elle fut restaurée en 1741 et c'est de cette époque que date la superbe iconostase en bois sculpté fabriquée en Epire puis acheminée vers Miliès à dos de mulets. Les fresques ont beaucoup souffert des outrages du temps.

Entre le village et la gare de chemin de fer notons une belle fontaine du XVIIIe s. récemment restaurée.