Makrynitsa

 

La priorité de ce village traditionnel bien entretenu, « Balcon du Mont Pelion », est sa conservation. Accroché sur une arête rocheuse couverte de cyprès et d'oliviers, il possède une architecte unique avec de pittoresques ruelles pavées et décorées de nombreuses fontaines traditionnelles où l'eau douce coule sans cesse. Les deux églises du XVIIe siècle dépendaient autrefois d'un monastère aujourd'hui abandonné (Panagia Makrinitissa dont découle le nom du village) et possèdent d’intéressantes fresques. La place centrale du village est célèbre pour son « bazar », la fontaine aux lions ornée de reliefs en pierre, les vieux platanes et l’église byzantine d’Agios Ioannis. De la place on jouit d’une magnifique vue sur Volos et le golfe Pagasitikos. A l’intérieur du kafeneio se trouve une grande fresque du peintre populaire Theophilos. Notons également les maisons de maître, chefs-d'œuvre de l'architecture montagnarde du Pélion et aménagées en gîtes touristiques par I'O.N.H.T. L'église de la Panagia date de 1272.

Le musée d'Art populaire et d’histoire du mont Pélion est installé dans la maison Topali, construite en 1844 comme indiqué sur son linteau, dans le style architectural typique du Mont Pélion. La collection contient plus de 1500 objets tels que peintures murales, ustensiles de ménage, objets d'art, objets ecclésiastiques historiques, matériels d’artisanat textile, photographies anciennes, costumes traditionnels du Pélion, reliques de la bannière de la Révolution de 1878. Certaines peintures murales de la région de Pélion datent des XVIIIe et XIXe siècles. Depuis 1998 la collecte inclut une série de paysages peints par N. Christopoulos. L’objectif principal de maintenir les objets folkloriques est d’éviter de perdre le caractère chaleureux de la maison. Le musée est un espace culturel unique pour la région où sont organisées tout au long de l’année des expositions temporaires et des programmes éducatifs.

Notons encore la tour « Skoteiniotis » (XVIIIe siècle) à Koukouravade Makrynitsa.