Alos

 

La ville hellénistique d'Alos est située au sud de la plaine d'Almyros, entre le mont Othrys et le golfe de Pagasitic, dans une étroite bande de la terre. Dans l'antiquité, son emplacement était stratégique pour bloquer la route allant du nord de la Grèce en Grèce méridionale.

Selon la mythologie, Alos a été fondé par le roi Athamas. Homère relate que les habitants d'Alos, Aleis, ont participé avec leurs bateaux à l'expédition des Argonautes. Les sources historiques au sujet d'Alos sont rares. Herodotus mentionne que Xerxis, roi des Perses, est passé par la ville lors de son déplacement vers les Thermopyles en 480 av. J.-C. Elle a été détruit par Parmenion, général de l'armée du roi macédonien Philipe II, en 346 av. J.-C. L'Alos hellénistique a été fondé vers 302 av. J.-C. Les fouilles archéologiques à Alos ont mis à jour en 1976 une partie de ses fortifications et de ses maisons. L'imposante fortification de la ville était renforcée par des tours et des portes. Elle entourait la partie basse de la ville dans la plaine. La ville était divisée en quartiers séparés par de petites rues et des routes plus importantes. On estime que la ville possédait 1400 maisons et 9000 habitants. Son cimetière était situé à l'extérieur des fortifications au bord d'une des routes principales menant à l'intérieur de la ville. Probablement que la ville a été détruite par un violent tremblement de terre en 265 av. J.-C. Ensuite peu d'habitants continuèrent à y vivre dans des maisons provisoires. Les découvertes faites à Alos sont exposées au musée d'Almyros, situé 7km à l'ouest de l'Alos antique.