Kionia

 

Situé 3km au Nord-Ouest de Hora, nous y trouvons les vestiges du sanctuaire de Poséidon et d'Amphitrite (IIIème siècle av. J.-C.) à 3km vers l'Ouest.

La plage de sable abritée et organisée possède un bon nombre de restaurants, tavernes, bars et cafés le long de la route.

 

Temple de Poséidon

Dans l’antiquité, Tinos était un des plus importants centres religieux, contemporain à Délos. Au cours du Ve siècle av. J.-C. se tenait un important centre de culte de Poséidon qui, en plus d’être le dieu de la mer, était vénéré comme guérisseur. Au IIIe siècle av. J.-C. commença la reconstruction et l'extension du temple qui fut étendu au culte d’Amphitrite, épouse de Poséidon et patronne de la fertilité féminine. Les croyants se rendaient au temple pour trois raisons principales :

- Des voyageurs de passage demandaient à Poséidon de leur donner un bon vent pendant le voyage.

- Considérée comme égal au sanctuaire d'Asclépios à Epidaure, des patients venaient y prier Poséidon pour guérir. Ils participaient à certaines cérémonies menées par les prêtres du temple.

- Tinos était une étape du pèlerinage vers Délos. Les pèlerins devaient d’abord passer se purifier dans les bains de Poséidon avant de rejoindre Délos.

Au milieu du Ier siècle av. J.-C. le temple diminue et au IIIe siècle après J.-C. il fut abandonné en raison des problèmes de l’Empire romain et les raids des Hérules. Aujourd’hui sont visibles des parties des fondations des deux temples, la maison d'hôtes, la salle de bain et une plate-forme. Parmi les vestiges se distinguent plusieurs centaines de sculptures et le temple témoignant de la gloire.