Agios Andras

 

L'acropole mycénienne se trouve sur une colline connue sous le nom de « Kastro tou AI-Dria » (château de saint André). Le site a été découvert en 1899 par l'archéologue Christos Tsountas et fouillé en 1970-80, ce qui permit de découvrir une grande partie de l'acropole dont le mur mycénien renforcé par huit tours rectangulaires. Il entourait l'acropole au XIIe siècle av. J.-C. Lors de la période géométrique (VIIIe siècle av. J.-C.), un mur et une grande tour ont été rajoutés, et deux passages ont été percés. À l'intérieur des murs, les fouilles ont mis en évidence les ruines d'au moins cinq bâtiments, probablement des maisons, dont une date certainement de la période mycénienne.