PAROS (Cyclades)

Superficie : 195 km² ou 209 km²

Littoral : 119 km

Distance du Pirée : 95 m.m.

Distance du Rafina : 82 m.m.

Chef-lieu : Paros (Paroikia)

Point culminant : Profitis Ilias (771m)

Production : Vins locaux de qualité

Villes : Aggairia, Agia Anagiri, Agii Theodori, Agiou Antoniou, Aliki, Antiparos, Archiloque, Dilion, Dryos, Elitas, Golden Beach, Hora, Ilithya, Kalogero, Kastro, Kefalos, Kolimbithres, Kounados, Lageri, Lefkes, Longovarda, Marathi, Marpissa, Mérovigli, Molos, Moni Thapsanon, Naoussa, Ochonomou, Paroikia, Paros, Pétaloudès, Pisso Livadi, Pounta, Prodromos, Profitis Ilias, Psychopiana, Revmatonissi, Taxiarques, Thapsana, Tholos, Tris Eklissiès, Tsipidos

 

Rubriques : Histoire

Troisième plus grande île des Cyclades, Paros se caractérise par ses paysages contrastés alternant arêtes rocheuses et vallées ombragées, ses nombreux moulins à vents, ses petits villages blancs et ses villages de pêcheurs. Parikia, la capitale, et Naoussa en sont de parfait exemples. De plus, Paros offre à ses visiteurs de belles baies et de superbes plages. Ravissante et traditionnelle, elle les séduira. Ses montagnes cachent du marbre blanc très pur ayant servi à la confection de bon nombre de statues de l'époque classique. Au point culminant de l'île nous trouvons une église.

Cette île est pourvue d'un aéroport.

Pour ce qui est à goûter, notons les vins, parmi lesquels un rouge sec et un vin de dessert, noir et doux ainsi que de bons fromages. Comme objets produits notons la poterie décorative à Naoussa et les beaux bijoux en argent.

 

(c) www.grecomania.net

 

Histoire

L'île tient son nom du chefs des Arcadiens, Paros, qui s'y rendit au Xème siècle av. J.-C. Habitée dès le néolithique (Ve et IVe millénaires av. J.-C.), l''île servit de port de guerre aux Minoens et fut envahie par les Ioniens. Son marbre (avec lequel on construisit tant de temples) la rendit puissante au VIIIème siècle alors elle créa des colonnies mais sa prospérité s'achève lors de la défaite de l'île face à Naxos. Au IVème siècle c'est au tour des Macédoniens à envahir puis aux Romains. Ensuite vient une période de trouble jusqu'à l'arrivée des Vénitiens en 1207. En 1537, ce sera au tour des Turcs à envahir et ces derniers vont la détruire. De 1770 à 1777, les Russes l'utiliseront comme escale de guerre. L'île participera à la révolution de 1821 et sera rattachée à la Grèce en 1830.

 

On peut terminer la journée en se reposant sur la plage de sable d'Agia Anagiri ou goûter aux délicieux vins locaux.

En face de Pounta, entre Paros et Antiparos, on trouve l'île privée de Revmatonissi.

 

Notons encore la grotte d'Ilithya, le sanctuaire d'Aphrodite, le spot international de funboard à Golden Beach et, au large, Antiparos.

 

 

Légende : Retrouvez ici la signification des pictos (pop up).

En rouge : Tous les lieux que j'ai visités.

En bleu : Tous les autres lieux dont vous trouverez des infos sur ce site.