Halki

 

Evaluation : **/***

 

(c) www.grecomania.net

 

Ce beau village aux façades néoclassiques est situé parmis les oliviers dans la vallée de Traghéa (centre de l'île) et est le berceau de quelques artistes locaux bien connus. Dans les environs, parmis les champs de citronniers, d'oliviers et de figuiers, sont hérissées de grosses tours carrées, naguère refuge contre les pirates, aujourd'hui sentinelles dormantes. Notons la présence de la tour-forteresse de Gratzia-Barotsi (XVIIème siècle) qui serait intéressante à visiter (en restauration en 2005). Cette tour de 3 étages porte aussi les noms de « Frangopoulou » et est la mieux conservée du village.

Près du village nous trouvons l'église byzantine d'Agios Georgios Diassoritis (XIème siècle) (**/***) décorée de nombreuses excellentes fresques du XIe siècle. Elle aurait été construite sur les vestiges d'un temple dédié à Zeus. Dans la région nous avons l'église de Panagia Protothroni du Xème-XIIème siècle décorées de fresques de différentes époques (peut-être construite sur un ancien temple dédié à Apollon), l'église de Daminiotissa (XIème siècle) possédant de belles fresques murales, Agii Apostoli (Xème siècle, **) composée de 2 églises, Agios Ioannis de Keramis et Panagia Drossiani (VIème siècle) décorée de fresques. L’église Protothroni est une basilique à 3 nefs du VIIe siècle. Au IXe siècle, elle prend la forme d'une croix grecque avec des voûtes en berceau et une coupole. Au XIe siècle, un narthex est rajouté avec un dôme et deux chapelles. On peut y voir quelques fresques.

Dans la région de Halki, vers le nord, nous trouvons les églises d’Agios Isidoros et de la Panagia Pachidiotissa ainsi que les ruines du couvent catholique d’Agios Franghiskos (saint François). A l’ouest se trouvent les ruines de l'"Apano Kastro" vénitien (construit vers 1250).

Dans le village nous pouvons aussi visiter une distillerie (*/**) et une poterie artisanale (tous les deux avec accueil en français).