Ano Mera

 

Evaluation : **

 

(c) www.grecomania.net

 

A première vue, ce village n’a pas beaucoup d’intérêts touristiques malgrés le fait que plusieurs édifices témoignent de son importance passée.

Le monatère de Panagia Tourliani (**) (sainte patronne de Mykonos ) est situé à une dizaine de kilomètres de Hora sur la place du village bordée de charmantes tavernes. On remarquera notamment dans ce complexe fortifié, la façade de marbre de l’église, son beau clocher (dont les sculptures du XVIe siècle par les sculpteurs de Paros représentant des décors bucoliques semblent plutôt insolites) et la fontaine de marbre dans la cour. Une ruelle fait le tour de l'édifice et aligne, sur deux étages, les cellules des moines que l'on envisage de reconvertir en logements sociaux. Ouvert en principe de 9 à 13h et de 14 à 19h30, entrée gratuite.

Sur les hauteurs, dans les environs du village, on aperçoit les vestiges du kastro vénitien (Paleokastro) dont il ne reste plus que des morceaux de remparts. Plus tard (1787), un couvent fortifié (***) est venu s'installer à ses pieds. A deux pas, une adorable chapelle (**) se dresse entre deux pigeonniers en ruine. Le couvent n’hébergeant plus aucune nonne ouvre ses portes à certaines heures de la journée. La visite sera limitée à la cour centrale mais vaut le détour pour admirer les petites cellules s'ordonnant comme autant de minuscules maisons autour d'un ravissant patio fleuri qu'entretiennent quelques villageoises. Ouvert en principe de 15 à 19h, entrée gratuite.