Vroukounda ou Vrykounta

 

La région de Vroukounda ou Vrykounta (Sud-Ouest de Tristomo) est remplie de vestiges d'une ancienne ville, Vrykus, de nécropoles minoennes et mycéniennes. Vrikounta prospéra à l’époque classique et était une des villes les plus grandes et les plus puissantes de Karpathos. Une partie du mur de fortification remonte au IVe siècle av. J.-C. Les tombes de la même période, taillées dans d'énormes rochers, sont également Impressionnantes. Au sommet de la colline on trouve un fort.

A l'extrémité occidentale de la baie, dans une caverne, on trouve les vestiges du sanctuaire souterrain d'Agios Ioannis et ses remarquables fonts baptismaux. Le site est le centre d'une grande fête le 28/08 où, après l'office, se déroulent un repas du soir puis une soirée animée par de la musique traditionnelle et des mantinadès, couplets de deux vers de quinze syllabes, rimés et chantés. Les danses ont lieu jusqu'au petit matin et un nouvel office religieux le 29/08. La fête se prolonge jusque dans l'après-midi.

Dans la région se trouvent également des piscines naturelles dont l’eau est renouvelée lorsque les vagues passent au-dessus des bords.