Diafani

 

C’est un pittoresque village de pêcheurs, second port de l'île qui a commencé à être habité au milieu du XIXe siècle et qui servait au transport des agriculteurs de l'île de Saria. On y trouve peu de résidents en hiver mais en été, l’endroit devient plus vivant grâce à des émigrés venant passer l'été sur l'île. Dans les années 60 et 70, une grande partie de la population a été contrainte d'émigrer pour survivre, surtout en Amérique, mais aussi en Grèce, principalement au Pirée et Rhodes. Des bateaux desservent Olympos et Pigadia, mais aussi plusieurs ferries hebdomadaires font la liaison avec d’autres îles.

La plage de Diafani, relativement propre, est constituée de petits cailloux plats. 5 tavernes bordent le front de mer. La plage de Vananda est située à une courte distance de Diafani. C’est ici où les indigènes préfèrent venir se baigner. Elle est plus tranquille et abrite une petite cantine.