ASTYPALEA (Dodekanèse)

Superficie : 97 km²

Littoral : 110 km

Habitants : 1.000

Curiosités principales :

Villes : Agios Ioannis, Agios Livyis, Armenochori, Astropalia, Astypalea, Flévariotissa, Hora, Maltezana, Péra Gialos, Poularianis, Synkairo, Syrna, Vathy, Vetses

Îles et îlots voisins :

 

Rubriques : Histoire

Cette île très étroite en son centre est munie d’un aéroport et à l'aspect d'une Cyclade.

 

Histoire : Habitée depuis la préhistoire, son histoire ressemble fort à ses consoeurs du Dodécanèse. Elle a vu son heure de gloire avec les Mycéniens et sous la domination romaine, elle fut une base stratégique contre les pirates. Sous les Vénitiens, un fort a été construit à la place d'un ancien fort byzantin et probablement à l'emplacement de l'ancienne acropole. Les Turcs débarqueront en 1540 puis les Italiens en 1912. En 1948, elle se voit rattachée à la Grèce.

Son nom provient de paléo astry signifiant ancienne ville. Elle est aussi appelée Astropalia par les indigènes. Selon la mythologie, son nom proviendrait d'Astypaléa, soeur d'Europe, mère de Minos.

 

Les différents monastères de l'île sont : Moni Agios Ioannis (12 km de Hora), Moni Panagia tis Flévariotissa, Moni Agios Livyis (Nord-Est de Hora) et Moni Panagia tis Poularianis (extrémité Est de l'île).

 

 

Légende : Retrouvez ici la signification des pictos (pop up).

En rouge : Tous les lieux que j'ai visités.

En bleu : Tous les autres lieux dont vous trouverez des infos sur ce site.