Paleopolis & Zagora

 

Construite au sommet d'une falaise à pic à l'emplacement de l'ancienne Andros, on trouve dans cette capitale de l’île dans l'antiquité quelques vestiges géométriques (site de Zagora), vestiges de murs, du port antique au fond de la mer (Paleopoli) et une collection archéologique. Sa plage, en contre-bas, est accessible par un escalier de 1.000 marches.

 

Le site géométrique de Zagora se trouve sur un plateau d'un promontoire, à une altitude de 160m. Il a été découvert à la fin du XIXe siècle mais les fouilles ont été effectuées bien plus tard, à partir de 1960. Des travaux restreints de restauration ont été menés à bien sur le site, principalement aux murs des maison. Les découvertes sont exposées au musée archéologique d'Andros.

Une grande partie du site géométrique a été mis à jour. Il date des Xe-VIIIe siècles av. J.-C. et est protégé par un mur de fortification long de 110m côté intérieur. L'accès au site se faisait par une grande porte reconstruite au IVe siècle av. J.-C., lors de la construction du temple. Le sanctuaire, dont la fondation remonte au VIIIe siècle av. J.-C., a continué à fonctionner jusqu'au Ve siècle av. J.-C. bien que le site n'était plus habité depuis environ 700 av. J.-C. Le temple construit vers 575-500 av. J.-C., est formé par un megaron, un porche et une cella, incluant un vieil autel. La déité adorée ici était probablement déesse Athéna.