Messène

 

(c) www.grecomania.net

 

L'ancienne ville de Messène était située près du village de Mavromati. Elle a été construite en 370-369 av. J.-C. et détruite par les Goths en 394 après J.-C. Elle était protégée par une enceinte circulaire d'une longueur de 9km et d'une largeur de 3m. Daté du IIIe siècle av. J.-C., c’est un des accomplissements les plus importants de l'architecture militaire antique. Il en reste surtout le tronçon nord de part et d'autre de la porte d'Arcadie. Le rempart était percé de portes renforcées de tours semi-circulaires à deux étages, avec meurtrières et créneaux, portant le nom de la route qui y passait. Il subsiste quatre de ces portes dont la principale est la porte d'Arcadie, au Nord, toujours très impressionnante, par où passe la route menant au village de Zervissia. Sur le dallage on distingue encore des traces de roues de chars. Le mur d'enceinte descendait des deux côtés de la montagne en direction sud, encerclant ainsi la ville dont le centre se trouvait à l'emplacement du village actuel de Mavromati. L'ancienne Messène était une ville avec des édifices publics et des maisons, des temples, un théâtre, un stade et un cimetière. Les bâtiments exhumés jusqu'à ce jour constituent un site archéologique très important sur lequel veille un gardien-guide. Les objets provenant des fouilles sont rassemblés dans le petit musée du village (demander la clef au gardien des antiquités). Près de la partie sud des remparts se trouvent les vestiges de bâtiments du IVe siècle av. J.-C. organisés autour d'une vaste cour à péristyle entourée de 4 portiques et accessible par un propylon à l'est.

Parmi les bâtiments notons le Synédrion (lieu de réunion des représentants), le petit théâtre (servant aussi de lieu d'assemblée), l’Oikos (avec deux salles dédiées au culte de l'empereur), l’atelier de céramique, le temple d'Artémis Orthia (donnant sur le portique ouest), l’Héroon et l’Asklépion.

A l’extérieur des remparts, au nord-ouest, se trouve le stade. Plus au sud se trouve l’Hiérothésion où étaient enterrés les citoyens illustres de Messene.

 

Le complexe de l'aesklepieion comprend le temple dorique périptère d'Asclépios et d'Hygeia. Il a été détruit par une raison inconnue puis reconstruit. Un petit théâtre-odéon appartient aussi au complexe. Une inscription nous informe que le bâtiment a été découvert et qu'il s'est appelé « decterion ». C'était une place pour les affichages et les assemblées rhétoriques. Le bouleuterion, salle rectangulaire presque carrée (19 x 18,30m) appartient également au complexe de l'asklepieion. Elle possède deux entrées du côté occidental du bâtiment.

 

Le sanctuaire de Zeus Ithomatas abritait la statue de Zeus conçue par le sculpteur d'Argive appelé Ageladas. Le type de cette statue représentant Zeus enfant n'est pas connu.

 

Théâtre-stade : Il ne reste que les vestiges des murs ayant soutenu la base du théåtre. Les sièges inférieurs du stade et particulièrement ceux de la section du sphendone ont mieux survécus que d'autres.

 

Le temple d'Artemis Limniatis ou de Lafria est un petit temple ionique (milieu du IIIe siècle av. J.-C.).