Ithomé

 

(c) www.grecomania.net

 

Le mont Ithomé (798m) est couronné par l'ancien couvent de Vourkano (désert), antérieur au XVIe s, occupant l'emplacement du sanctuaire de Zeus Ithomatas, simple autel où l'on pratiquait parfois des sacrifices humains (Aristodème y sacrifia sa fille).

Le sommet de l'Ithômé (« l'escarpée ») portait en outre, autour du sanctuaire, l'ancienne forteresse (IVe siècle av. J.-C.) servant de refuge aux Messéniens pendant les deux dernières guerres messéniennes. Depuis le sommet, le regard embrasse le mont Taygète, les deux plaines de Messénie, le mont Hellénitsa, le Lycée, l'Erymanthe, la côte d'Elide et l'île de Zante.

Par des sentiers on parvient en moins d'lh à la porte de Laconie s'élèvant sur un col séparant le mont Ithômé du mont Eva consacré à Dionysos et aux Bacchantes. Les restes d'une porte d'enceinte subsistent près du sommet. On peut aussi atteindre la porte de Laconie par une petite route (environ 2km) à partir du centre du village de Mavromati. Depuis le col où se situe la porte, belle vue vers le Taygète (au S.-E.). La piste continue et descend vers le monastère moderne de Vourkano à environ 1 km.