Iklaina

 

En 2011, l'archéologue Michalis Kosmopoulos y découvrit l'épigraphe lisible la plus ancienne jamais découverte sur le sol européen. Le texte écrit sur une dalle en argile en « linéaire B » a été gravé il y a environ 3500 ans.