Pellana

 

En 1926, deux relativement petits tombeaux en forme de tholos ont été fouillés sur le site de « Spelies ». Sur le même site une autre tombe a été découverte en 1970. Les grandes tombeaux (tholoi) et les vestiges préhistoriques de l'acropole de Pellana ont été découverts lors des fouilles conduites en 1980-1995. Des études spécifiques ont été réalisées pour le renforcement et le couverture du grand tholos mais les travaux n'ont pas encore été réalisés. Les monuments les plus importants du site sont :

Le cimetière mycénien sur le site de « Spelies ». La plus grande tombe a été construite au début de l'époque mycénienne (1500 av. J.-C.). Le diamètre du tholos faisait 10m et était certainement un tombeau royal.

L'acropole de Pellana où l'on trouve des vestiges de murs datés de la période hellénistique et des vestiges de la domination franche. Elle est située sur la colline de « Palaiokastro » où de récentes fouilles ont mis à jour quelques traces d'habitation de l'helladique (peut-être une structure somptueuse).

Sur une terrasse, un tumulus helladique (2500 av. J.-C.) a été découvert. À l'intérieur, des enterrements et des offrandes ont été trouvés.

Sur le versant sud de la colline a été découvert un quartier habité durant les périodes mycéniennes et hellénistiques. Une pierre monumentale marquait la route mycénienne, réparée plus tard, allant du pied est de l'acropole jusqu'au sommet ou à un autre emplacement sur la colline où l'on s'attend à trouver un bâtiment important, peut-être le palais mycénien du secteur. Spyropoulos suggère que Pellana soit la ville homérique de Lakedaimon où Ménélas et Hélène ont eu leurs palais.