Marathonissi

 

L'Îlot de Marathonissi identifié avec l'îlot de Kranaé, aujourd'hui relié à la terre par une route, possède en son centre la tour Tzanetaki aménagée en musée historique et folklorique. Station phénicienne pour le commerce de la pourpre, Pâris s’y serait réfugié après l'enlèvement d'Hélène. Un ancien fort ottoman bâti en 1780 et récemment restauré abrite un petit musée (entrée payante) consacré à l'histoire du Magne.