Chryssapha

 

Le monastère d'Agioi Tessarakonta (Quarante Martyres) est un des monastères les plus importants de Laconie. Le katholicon (église principale) est une église triconque type athonite, couverte d'un dôme et érigé en 1620. Les murs du naos et du narthex sont couverts de fresques peintes par Georgios Moschos. L'église de Zoodochos Pighi (la Vierge sainte, source de vie) a été construite en 1707 au nord du katholicon.

Lors de la période byzantine, le culte des martyres de Fourty se tenait dans une grotte servant d'église et utilisée comme katholicon du vieux monastère. Le nouveau monastère a été fondé par l'abbé Cyprian et les moines Parthenios et Theodosios. Sous l'occupation turque, le monastère a relevé de la juridiction directe du patriarcat œcuménique et a gagné des privilèges et de nombreux metochia (domaines). Sa contribution à l'éducation des Grecs asservis était significative. Les travaux systématiques de consolidation, de restauration, et de nettoyage des fresques ont été commencés en 1985. Aujourd'hui le monastère abrite encore des moines.

De nombreux autres importants monuments byzantins et post-byzantins ont été localisés à proximité de Chrysapha, dont l'église de Panaghia (notre Madame) Chrysaphitissa (1290) ornée de fresque, l'église de la Dormition de la Vierge (XVIIe s.), l'église Agios Demetrios(Saint Dimitri, 1641), l'église Agios Nikolaos et l'église de Tous-les-Saints (1367-1368).