Stimfalia

 

Stimfalia est un village de montagne, sur les pentes du mont Ziria.

Etablie sur les bords mêmes du lac, la ville antique aurait été fondée, selon la légende, par Stymphalos, fils d'Elatos et petit-fils d'Arcas. Elle est surtout connue par les oiseaux fabuleux dont Héraclès délivra la vallée. Cet épisode, très populaire dans l'Antiquité, donna lieu à de nombreuses représentations dont celle qui figure sur une métope du temple d'Olympie conservée au musée du Louvre. La ville antique comprenait une acropole sur une colline peu élevée s'avançant comme un promontoire dans la plaine souvent inondée. On y a reconnu un rempart, un temple consacré à Athéna Polias, une palestre, etc. C'est à peine si l'on distingue les vestiges du petit temple d'Artémis (prostyle tétrastyle) et l'enceinte (réduite à quelques pierres) qui encerclait la ville.

A la sortie du village de Stymphale, par la route de Kastania, on voit à gauche les vestiges d'une église franque (XIIIe s.) faisant partie de l'ancienne abbaye cistercienne de Zaraka. L'édifice de style gothique comportait une nef munie de piliers à colonnettes engagées et un choeur carré à chevet plat, selon le plan cistercien. Un cloître s'étendait au Sud. Une tour isolée marque encore l'entrée de l'ancien monastère.

Dans les environs on remarque encore des restes d’un château franc. Mais Stimfalia c’est aussi le lac Stymphale, théâtre de l'un des douze exploits d'Héraclès. En dehors de quelques vestiges francs, cette incursion dans le coeur de la Corinthie vaut surtout pour la découverte d'une campagne sauvage, encerclée de montagnes encore peuplée d’une multitude d’oiseaux, où peu de visiteurs s'aventurent d'ordinaire.