Lechaion

 

(c) www.grecomania.net

 

Lechaion était le second port de Corinthe, port artificiel relié à la ville par de longs murs. Les vestiges d'une grande basilique paléochrétienne ont été découverts.

 

Située au bord de mer sur une éminence à l'Ouest du site de l'antique port de Léchaion, vous verrez les ruines d'une basilique paléochrétienne du Ve s., probablement l'une des plus vastes de Grèce. Elle fut édifiée sur un terrain créé artificiellement au début de la période romaine sur une partie de l'ancien port de Léchaion détruit par Mummius en 146 av. J.-C. L'énorme complexe de bâtiments (179 m de long) fut sans doute fondé à l'époque de Marcien (450-457) ou peu après. Il a été plusieurs fois transformé et agrandi par la suite notamment sous le règne de Justin 1er (518-527) quand l’atrium et la cour furent ajoutés. Un séisme détruisit l'ensemble en 551.

On rencontre d'abord une grande cour entourée d'un couloir continu avant d'atteindre l'atrium par un couloir semi-circulaire dont les extrémités débouchaient sur un portique précédant le narthex de l'église. A gauche de celui-ci gisent les restes d'un vaste baptistère comprenant une antichambre, un vestiaire à quatre absides rayonnantes et un bâtiment octogonal autrefois couvert d'une coupole, dont le plan était compliqué de niches alternativement rectangulaires et semi-circulaires.

L'église proprement dite était composée de trois nefs délimitées par deux rangées de vingt-trois colonnes surmontées de chapiteaux composites en marbre. A hauteur du sanctuaire, les murs extérieurs s'élargissent, formant un transept. Les dispositifs liturgiques (synthronon, table d'autel et ambon précédé de la solea) ont laissé des traces très visibles sur le dallage. La présence dans les vestiges de colonnes de plus petites dimensions et de chapiteaux ioniques à imposte prouve l'existence de tribunes au-dessus des nefs latérales et du narthex.

 

Commentaire du webmaster : * : Beaux vestiges d'une basilique paléochrétienne.