Leondari

 

Ce petit village est situé sur la pointe nord du Taygète. Le château franc de Léondarion dominait et commandait un passage vers la Laconie et la Messénie. Il ne présente plus que des ruines de remparts, de tours et de chapelles.

L'église des Saints Apôtres (Xe ou XIe s.) est une combinaison de deux types architecturaux : une basilique à trois ailes au rez-de-chaussée, et une église en croix-inscrit à l'étage supérieur, avec cinq dômes. À l'ouest se trouve un narthex à deux étages, couvert d'un dôme et richement décoré de fresques du style paléologien du XIVe siècle. Les fresques encore de bonne qualité aujourd'hui sont en partie couvertes par un plâtre postérieur. La restauration du monument a été effectuée en 1972 et les tuiles du toit ont été remplacées en 1990. Le travail pour la restauration et le nettoyage des fresques a également été entreprise. Aujourd'hui elle sert encore d'église paroissiale au village.

Le secteur de Leontarion est plein de vestiges de la période byzantine indiquant sa grande importance pour le Despotat de Moreas. D'autres monuments byzantins à voir dans le secteur sont : l'église d'Agios Athanasios (XIVe siècle), des Taxiarches, d'Agioi Pantes (XIVe siècle), d'Agios Georgos, du Profitis Ilias, d'Agios Ioannis et de nombreux monuments abandonnés comme le monastère d'Agios Nikolaos, les églises d'Agios Basillis, d'Agia Kyriaki et de la Transfiguration du Christ. Notons encore les ruines d’un château franc et le monastère d'Agioi Apostoloi.