Pythagorio ou Tigani

 

A Pythagorio ou Tigani, se trouvent les ruines de l'acropole antique (vestiges de l'enceuinte de Polycrate, Vie s. av. J.-C., et du théâtre antique) et les curieuses ruines de l'antique aqueduc souterrain amenant l'eau à la capitale. On y trouve aussi un petit port sur le site de la capitale antique de l’île avec le môle actuel reposant sur les fondations du môle antique. On y jouit d’une belle vue sur Mycale et la côte d'Asie touchant presque l'île. Mais Pythagorion, qui doit son nom à la naissance du philosophe et mathématicien Pythagora au VIe s. av. J.-C., c'est également un port de pêche et un port de plaisance, des ruelles ombragées, une collection archéologique et l’église de la Métamorphossi construite en 1824 après l'échec salutaire de l'attaque turque. À proximité du théâtre antique se trouve le monastère de la Panagia tis Spilianis dont la chapelle byzantine homonyme se situe au fond d'une grotte où avait peut-être lieu l'oracle de la déesse Phos.

Le site de l’Héraion consacré au culte de l’Héra Samienne est un des plus vastes sanctuaires de l’antiquité. C'est sur ce site que serait née et aurait grandit la déesse. Il ne subsiste que quelques vestiges du temple érigé en son honneur, des ruines d’édifices des époques hellénistique et romaine ainsi que les restes d’une basilique paléochrétienne.

Sur une hauteur dominant le côté droit du port la tour / château de Logotheti est une construction du XIXe siècle érigée probablement sur la plus ancienne acropole de l'île. A l'intérieur des murailles on distingue deux portiques d'édifices romains ainsi que des ruines d'églises paléochrétiennes.

Le célèbre tunnel d'Eupalinos est long de plus d'un kilomètre et a une hauteur d’environ 2m. Ce tunnel qui traversait la montagne et alimentait en eau la ville antique, aurait été creusé des 2 côtés en même temps. Les deux ouvertures se rencontrèrent finalement au milieu de la montagne et n'avaient presque pas dévié de la bonne trajectoire. C’est un des plus importants ouvrages de Polycrate et il fut réalisé au VIe siècle av. J.-C.