LESBOS (Nord de l'Égée)

Type : Île

Capitale : Mytilini

Villes, sites, îles : Agia Paraskevi, Agiasos, Agios Georgios, Antissa, Arisvi, Aspronissos, Aspropotamos, Barbalias, Cap Foka, Chalinados, Damandri, Eftalou, Eressos, Fanès, Garbias, Gavathas, Geras, Ipsilometopo, Kalloni, Kerami, Klopedi, Kydonias, Lepetymnos, Lisvori, Loutro, Mantamados, Mastos, Mélinda, Mersinia, Messa, Methymna, Molivos, Moni Leimonos, Moria, Mytilini, Neon Kydonion, Nissiopi, Olympos, Ordymnos, Paléochorio, Pamfyllon, Panagia, Panagia i Krifti, Papiana, Pappados, Perivoli, Petra, Plomari, Pochis, Polychnitos, Prassologos, Sidoussa, Sigri, Sikaminia, Skala Eressos, Skala Kalloni, Skala Neon Kydonion, Skala Skaminias, Skopelos, Thermi, Tsoukalas, Varia, Yéra, Ypsilos

 

Sikaminias (c) www.grecomania.net

 

C’est une des plus belles et des plus authentiques îles de Grèce où le vert des Oliviers et des pins tranche avec le bleu azur de la mer et confère à l'île un aspect paradisiaque. On peut y découvrir de pittoresques petits villages de montagne, de superbes baies et de nombreux vestiges témoins de l'influence turque, ce pays si proche. Le Sud est verdoyant et très boisé avec des chênes, châtaigniers, platanes et myrtes. L'Ouest est plus aride avec seuls quelques buissons et chardons sur un sol volcanique. Avec ses 1 699 km² (370km de côtes), c’est la troisième île de Grèce et la patrie des célèbres poètes antiques Sappho et Alcée, de l'aède Arion, du musicien Terpandre, de l'un des 7 sages de l'antiquité, Pittacos de Mytilène, ainsi que de nombreux peintres, poètes et écrivains renommés. Son massif montagneux comprend les monts Lepetymnos (900m), Olympos (940m) et Ordymnos. Les habitantes de Lesbos sont des Mytiliniennes, de la capitale Mytilène. La forêt pétrifiée est constituée de troncs isolés dont le diamètre dépasse les 3m et la taille peut atteindre les 10m. On verra surtout de plus petits ressemblant à des troncs d'arbres mais qui ne sont que des rochers formés peut-être il y a plus d'un million d'années par un volcan en activité.

 

Dans les magasins, on peut trouver les spécialités telles que des articles en cuir, de la poterie, des tapis, de la céramique, des textiles et biens d'autres souvenirs. Point de vue gastronomie, il existe différentes spécialités locales raffinées dont des olives, des sardines fraîches et de l'ouzo local (faisant la renommée de l’île).

 

Histoire

Elle est habitée vers 3.000 av. J.-C. par un peuple de l'Anatolie originaire de Troie puis vinrent les Eolides vers 1.000. Son essor culturel a lieu un peu plus tard. Vers le milieu VIe siècle av. J.-C. elle subit une invasion perse et après la défaite des Perses en 479 av. J.-C., elle est intégrée à la Confédération athénienne. De la Guerre du Péloponnèse au IVe siècle av. J.-C., l’île est occupée alternativement par Athènes et Sparte. Dès 84 av. J.-C. c’est au tour des Romains de dominer l’île mais lui laissant une certaine autonomie qui permit une nouvelle certaine croissance. A l’époque byzantine, l'île est cédée par l'empereur à son gendre génois en guise de dot pour le mariage de sa fille. En 1462 l’île est envahie par la puissante armée de Mehmed II donnant lieu à des massacres et pillages. En 1774, après la guerre entre la Turquie et la Russie, l’île retrouve une certaine liberté de culture. La tentative de soulèvement lors de la lutte de 1821 est un echec et engendre de dures représailles de la part des Turcs. L’île ne sera libérée qu’en 1912.

 

Cliquez sur la bulle pour avoir les infos sur la ville.

 


Afficher Lesbos sur une carte plus grande

 

Sur l'île, nous pouvons aussi visiter le Parthenagogeion - Ecole de filles et le mur "Kaloktistos".

 

Comme îles et îlots voisins notons Sidoussa (SO Sigri), Fanès (S Sigri), Pochis (NO Lesbos), Agios Georgios (O Pétras), Panagia (NE Lesbos), Barbalias (NE Lesbos), Aspronissos (NE Lesbos), Tsoukalas (NE Lesbos), Prassologos (NE Lesbos), Kydonias (E Lesbos), N. Pamfyllon (E Lesbos), Mersinia (SE Lesbos) et Garbias (baie de Kalloni).