Nea Moni / Karyes

 

A Nea Moni / Karyes (9km à l'Ouest de la capitale) notons le musée et les vestiges byzantins. L'église octogonale reconstruite après le tremblement de terre de 1881 abrite des marbres polychromes et des mosaïques, joyaux de l'art byzantin. C'est un des monuments byzantins les plus impotants de l'île. Le dôme est soutenu par 8 conques qui lui donne une impression de hauteur et de volume et le rendent plus majestueux. Notons aussi un ossuaire de victimes (hommes, femmes et enfants) des Ottomans (1822). Nea Moni (nouveau monastère) a été fondé en 1042 grâce à une donation de l'empereur byzantin Constantin IX Monomachos et son épouse Zoe. C’est un monument d'importance internationale classé comme patrimoine de l'humanité depuis 1990 (liste internationale des monuments culturels de l'UNESCO). Le katholicon (église principale) est le spécimen le plus important du type insulaire octogonal voûté et est largement décoré de revêtements et de mosaïques de marbre, à fond d'or du XIe siècle parmi les plus belles de Grèce. L'extrémité occidentale de l'enceinte est occupée par une imposante tour défensive. Le réservoir à moitié souterrain préservé intact date du XIe siècle. Les cellules ont été construites plus tard et bon nombre d'entre elles sont presque totalement en ruine aujourd'hui. Le réfectoire du XVIIe possède des tables en pierre sur toute la longueur avec des niches creusées pour les couverts et serviettes des moines. Le monastère est enfermé dans un mur en pierre au plan irrégulier. Durant de nombreux siècles il était le centre religieux le plus important de Chios mais il a été détruit à plusieurs reprises au XIXe siècle, pillé par les Turcs en 1822 et sévèrement endommagé par un tremblement de terre en 1881. Des travaux de restauration menés en 1857 dans le katholicon par l'abbé Gregorios Photeinos ont complètement changé son aspect extérieur. Le dôme de l'église, qui s'était effondré lors du tremblement de terre de 1881, a été reconstruit en 1900. Dans les années 1960, les mosaïques ont été reconstituées et, depuis lors, des restaurations ont été effectuées de temps en temps dans plusieurs bâtiments du monastère. Aujourd'hui il est utilisé comme couvent pour nonnes. Le bâtiment à deux étages situé au N-E du katholicon a été reconstruit et abrite maintenant le musée des trésors du monastère.