Kambos

 

Le village de Kambos a été construit par les Italiens et ressemble fort à la Toscane. Nous pouvons y voir des jardins traditionnels ornés de mandariniers, citronniers et orangers entourant de belles maisons de maîtres. Nous y trouvons également le "quartier récent", l'hospice "Perivoli", la maison de Mitarakis et la maison de Tetteris. Ce village historique est protégé par l'Unesco. C'est un ensemble unique d'installations agricoles servant d'exemple exceptionnel de coexistence harmonieuse de bâtiments résidentiels, agricoles et auxiliaires regroupés en 200 domaines entourés de hauts murs. Il y a également autant de manoirs à la qualité architecturale élevée et de bâtiments auxiliaires, de raffinés yards pavés, des réservoirs, des puits et des vergers de citron.

L'histoire de Kambos remonte à l'ère byzantine. Ensuite vinrent les conquérants de l'île, les Génois et les Turcs, le massacre de 1822 et le terrible tremblement de terre de 1881, des événements qui ont influencé la vie à Kambos. Cependant, en dépit de tous ces désastres, conquêtes et changements, Kambos a maintenu son caractère intact du XIVe siècle à nos jours. Beaucoup de manoirs ont été reconstitués et sont utilisés comme résidences ou comme hôtels (une dizaine). Presque tous les vergers sont cultivés. Dans la région nous pouvons voir de vieilles maisons à l'architecture locale typique.