Agios Minas

 

Le monastère d'Agios Minas est situé à 12 km de la capitale et était un des lieux de la révolution. 1822 vit le massacre de 3.000 habitants s’étant réfugiés dans le monastère.