Siatista

 

Siatista est une bourgade du XVIe siècle et une des premières agglomérations à avoir disposé d'un système complet d'adduction et d'évacuation des eaux. Nous y trouvons un bon nombre de demeures patriciennes de la fin du XVIIe siècle, début XVIIIe, à la riche décoration intérieure (Hatzigiannidis (1754-1755), Manoussis (1762), Hatzimichaël (1757), Argiriadis (1759), Tzonos (1756) et Poulkos (1752)) et de nombreuses églises avec fresques citée ci-dessous dans l'ordre rencontré en venant de Thessalonique.

Située dans le cimetière de Gerania au sud de la ville, l’église d’Ossios Nikanor (Bienheureux Nikanor) a probablement été construite en 1709 et restaurée en 1899.

Juste après nous trouvons l’église d’Agia Paraskevi, la plus ancienne conservée. C’est une basilique à 3 nefs construite en 1677 et décorée de fresques bien conservées dans la galerie sud.

Dans l'enceinte se trouve également l’église Kimissis tis Theotokou (Dormition de la Vierge) décorée de fresques du XVIIIe siècle sur mur Est et Ouest. Toujours dans l'enceinte notons le clocher avec horloge bâti en 1862.

L’église d’Agios Minas située dans la grande rue a été restaurée en 1706 et possède des fresques de 1728.

A gauche d'Agios Minas nous avons l’église du Profitis Ilias (XVIIIe siècle), une basilique à 3 nefs avec un narthex surélevé. Elle est décorée de fresques de 1740-1742 et 1744 dans le narthex.

L’église d’Agios Ioannis Prodromos (1700) est décorée de fresques de 1780.

Agioi Anargyri, située dans le cimetière de Hora, a été construite au XVIIIe siècle et possède des fresques du XIXe.

Agios Georgios, construite en 1760, est décorée de fresques en 1847-1848.

Agios Dimitrios est une grande église moderne construite en 1911-1928. Juste à côté se trouve un bâtiment en pierre qui n’est autre que le lycée Trambazio (1888).

 

A 12 km de chemin de terre, nous atteignons au refuge alpin de Vourinou.