Prespas

 

La région de Prespa a été classée parc national en 1974. Notons l'existance des deux lacs Mikri Prespa et Megali Prespa mais aussi l'Asketario de Mikre Analepsis et les deux villages traditionnels de Karies et Psarades, situés autour des lacs et ayant un grand intérêt en tant qu'ensemble architecturaux. La région regorge de belles maisons traditionnelles des Balkans, de vieilles églises et monastères byzantins parfois décorés de belles fresques.

 

Un biotope unique

Situés à 850m d'altitude, les lacs sont encadrés par des massifs montagneux s'élevant entre 1.500 et 2.150m. Cette zone protégée fait l'objet de soins attentifs de la part des services grecs de l'environnement. Les spécialistes y ont recensé une flore et une faune d'une grande richesse, soit 1.500 plantes différentes et pas moins de 260 espèces d'oiseaux nichent autour des lacs. Certaines sont extrêmement rares et en voie de disparition, tels le cormoran de Dalmatie et le cormoran pygmée. On signale enfin des loups, des ours, des chamois, des loutres...

 

Les lacs Prespa en quelques chiffres

La Grande et la Petite Prespa sont séparées par une bande alluviale étroite de 200m et longue de 3km. La Petite Prespa couvre une superficie de 48km², dont 44 appartiennent à la Grèce. Sa profondeur maximale est de 7,70m. La Grande Prespa s'étend sur 288km². Seuls 37km² appartiennent à la Grèce, l'Albanie et la FYROM se partageant les 251km² restants. Sa profondeur maximale atteint 55m.