Agia Paraskevi

 

Le cimetière d'Agia Paraskevi a été découvert 25 km à l'E-SE de Thessaloniki. Les fouilles réalisées en 1981-1986 ont mis à jour environ 500 tombeaux, tombes à ciste, tombes à puits et sarcophage en pierre. Chaque tombeau a contenu un enterrement simple dont l'orientation changeait selon le genre des morts : les femmes étaient enterrées vers l'est tandis que les hommes faisaient face à l'ouest. La plupart des tombeaux ont contenu de riches offrandes, les enterrements masculins étant accompagnés d'armes et les femmes de bijoux, la plupart du temps en bronze et rarement en or ou en argent. Beaucoup de défunts, hommes et femmes, avaient sur la bouche une pastille formée de feuilles d'or. Tous les tombeaux ont contenu de la poterie, des figurines en terracotta, du verre et des navires en faïence. La poterie était composée d'éléments importés comme de produits locaux. Les kalykes de Chian, trouvés dans les tombeaux, sont de qualité. Le cimetière est daté au VIe siècle av. J.-C.