Giannitsa

 

Elle fut fondée au XIVe sur emplacement byzantin nommé Vardarion et fut un important centre ottoman comme en témoigne les vestiges dont la mosquée d'Evrenosoglou Ahmed Bey, les bains de Gazi Evrenos bey, le mausolée du Gazi Evrenos bey, le mausolée d'Ahmed, la tour de l'horloge et la mosquée d'Iskender Bey (1510) en ruine.

Le site préhistorique d'Archontikon à Giannitsa était assurément le plus important de la région de Pella. Pendant les périodes hellénistiques et romaines, l'emplacement était sous le commandement de Pella, d'abord comme ville capitale du royaume macédonien et plus tard, en tant que colonie romaine. Les fouilles systématiques de l'emplacement ont débuté en 1992. Les monuments les plus importants sur l'emplacement sont :

L’Heroon funéraire (diamètre 50m, périmètre 160m). Les murs circulaires hauts de 5m entourent le tumulus construit afin de couvrir un tombeau macédonien monumental. En dépit de la préparation du tumulus, le tombeau n'a été jamais construit, probablement en raison des problèmes politiques de la période. Daté au IIIe siècle av. J.-C.

Les Toumba et Trapeza préhistoriques. Il couvre une superficie de 6 hectares et préserve des restes d'habitation allant de la période néolithique à l'ère byzantine. Des chambres de l'âge du bronze et de l'âge de fer ont été mises en évidence, avec des sections du mur de fortification et de plusieurs maisons de la période hellénistique.