Palatiano

 

La site archéologique de Palatiano inclut une ville macédonienne ayant prospéré lors des périodes hellénistiques et romaines, reconnue par les spécialistes comme l'Ioron antique. Suite à sa position stratégique commandant la route menant de Krestonia à Mygdonia, c'était une importante ville avec un sanctuaire célèbre dédié à Dionysos. Les premières fouilles commencèrent en 1961. Les monuments et les unités architecturales les plus importants du site sont :

Le Peribolos polygonal (Ier - IIe siècle), sur la colline, enfermant un secteur de 3672m². Sur le côté oriental de l'entrée se trouve un passage d'une largeur de 6 à 8,5m. Au sud se trouve une série de salles. Un complexe de bâtiments et une tour rectangulaire occupent l'espace central du peribolos.

L'Heroon I est situé du côté oriental de la colline et date du début du IIe siècle. Il comporte un peribolos pratiquement carré et un bâtiment sous forme de petit tombeau. Sur une base se tenaient quatre statues en marbre des membres d'une famille distinguée, dont les noms sont inscrits sur les galettes de marbre placées sur la face avant de la base.

L'Heroon II (IIe & IVe siècles), au nord du premier, possède un peribolos carré et trois salles fermées dans sa partie occidentale. Deux maisons ont été localisées au sud de l'Heroon I et à l'est de l'Heroon II. Elles sont datées du Ier siècle av. J.-C. au Ier siècle après J.-C. Mais cependant il est évident d'une habitation déjà vers le IIIe siècle av. J.-C. Une route large de 2,8m et longue de 62m passe devant les maisons et l'Heroon I.

Le mur du Peribolos côté oriental est plus bas que le peribolos sur la colline. Entre les deux murs se trouvent des vestiges des périodes hellénistique et romaine.

Le cimetière se trouve sur la seconde colline incluse dans la zone archéologique et il date de la période hellénistique tardive à l’époque romaine.

Les découvertes de Palatiano sont exposées au musée de Kilkis.