Sikia

 

Du XIIIe siècle, c’est un des plus anciens villages de Halkidiki, anciennement connu sous le nom de Logos et appartenant autrefois, selon des documents du Mont Athos, au monastère de Megisti Lavra. Situé à 152km de Thessalonique et 90km de Polygyros, il y a diverses explications sur la façon dont le village est venu à être appelé Sykia. La première explique que le nom signifie «l'ombre (skia) de l’Athos », la seconde interprète comme une déformation de Singos, nom d'une ancienne ville du voisinage, et la troisième revendique qu’il provenait d’un vieux figuier (sykias) dans le centre du village. Il s'agit d'un village traditionnel du milieu du XIXe siècle avec ses rues étroites et ses anciennes maisons. L'église d'Agios Athanasios est située dans le village de Sykia. Construite en 1819, elle a brûlé et a été reconstruite en 1861. L'église est très intéressante pour son unique iconostase en bois sculpté datant de 1703, son beau toit en bois et ses beaux reliefs en pierre sur les murs extérieurs. A côté se trouvent les vestiges de l'ancienne école construite en 1870. Dans le village un marché a lieu le samedi et une fête traditionnelle à la Pentecôte. On y trouvait la tour de Logos.

Sur la colline Koukos voisine se trouvent les vestiges d'un château où les fouilles ont montré que la région a été habitée depuis le XIe siècle av. J.-C.

Sur la longue plage de sable nous pouvons voir des moulins à vent construits vers le milieu du XIe siècle.

A 20 minutes de marche au sud de Sykia, les promeneurs verront les ruines de l'église à Episkopi.