Porto Koufos

 

Porto Koufo est le plus grande et le plus sûr port naturel de Grèce, au fond d'une crique, offrant un mouillage calme pour les bateaux de pêche et yachts par tous les temps. Thucydide se réfère à elle comme «le port sourd», c'est à dire aussi bien protégés, on ne peut même pas entendre la mer. C’est sans doute l'endroit le plus paisible de la presqu'île, doté d'une plage très abritée située dans une baie entre de grands rochers. Ses eaux sont très profondes et nous y trouvons des restaurants, des tavernes et des cafétérias. La côte rocheuse escarpée possède de nombreuses grottes, dont l'une, sur le côté sud-est de l'entrée, ne peut être atteinte que par bateau. Le petit village a quelques hôtels, chambres à louer et quelques petites tavernes de poissons.

A l'est s'élevait l'antique Toronè, remarquablement située sur une éminence dominant la mer et entourée d'un rempart mentionné plusieurs fois par Thucydide.

Des fortifications ont été construites par les Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale. Des chambres souterraines et des plates-formes pour fixer les mitrailleuses ont également été conservées.

Le cap méridional "Kartalia" de Sithonia est une zone très dangereuse pour les navigateurs mais très impressionnant pour ses paysages avec une côte rocheuse et des falaises verticales sur plus de 100m de hauteur. Le nom du cap vient des faucons qui ont utilisés les recoins inaccessibles des falaises pour leurs nids.