Petralona

 

Situé à 46km de Thessalonique et 39km de Polygyros, le 20 juillet (Profitis Ilias (Prophète Hélias)), une fête traditionnelle anime le village.

Situées au pied du versant occidental du mont Katsika, à environ 250m d'altitude et 800m du village, les grottes découvertes par hasard par un villageois en 1959 possèdent de belles concrétions, stalactites et stalagmites, aux formes multiples (beauté renommée). La grotte de Kokkines Petres (Pierre Rouge), habitée vers 1.000.000 ou 700.000 av. J.-C. offre une des traces les plus anciennes de la terre. Son nom provient de la terre rouge ayant coloré les stalagmites et stalactites. Elle est aussi connue comme « Archantropos tou Petralona » (le vieil homme de Petralona). On y trouva également les plus ancienne traces de feu maîtrisé trouvé à ce jour et, en 1960, les restes de 34 animaux ainsi que le crâne d'un homme de type de Neandertal (vieux de 200.000 ans). Le crâne est conservé au laboratoire de Paléontologie de l'université de Thessalonique mais une copie est gardé in situ. Le crâne complet et une partie du squelette d'un vieil hominidé, une femme âgée de 25-35 ans, ont été trouvés en 1960 par le Dr Aris Poulianos. Les végétaux fossilisés et les restes d'ossements d'animaux découverts tout autour (rhinocéros, lion, éléphants...) ont permis de restituer l'environnement naturel de ce lointain ancêtre. L’entrée est payante et les itinéraires proposés couvrent 1 500m sur une superficie de 10 400 m2. La salle principale fait de 104m de long, 12m de large et 8m de haut. À côté de la grotte se trouve un intéressant musée paléontologique abritant un grand nombre de découvertes archéologiques de la grotte.