Ormilia

 

Situé à 81km de Thessalonique et 18km de Polygyros, c’est un grand village de l'intérieur des terres, construit sur l'emplacement de l'ancienne ville de Sermyli, colonie de la ville Halkida d'Eubée. Ses habitants ont contribué à l'armée de Xerxi et se sont battus contre d'autres Grecs. Peu de temps après, ils ont changé de côtés et sont devenus les alliés des Athéniens. Par conséquent, les Spartiates ont pillés la ville à plusieurs reprises au cours de la guerre du Péloponnèse. Le coup de grâce est venu en 348 av. J.-C. par le roi macédonien Philippe II. Ensuite la ville languissait. Sermyli était de nouveau habitée et florissante à l'ère byzantine quand un château nommé Kallipolis a été construit près de la ville. Les moines du Mont Athos ont pris possession des riches champs de la ville et des oliviers au cours du XIIIe siècle. Deux siècles plus tard, l'arrivée ottomane détruisit la colonie. Les chrétiens ayant survécu ont construit les premières maisons du village actuel, brûlé à nouveau en 1821 et plus tard reconstruit. On peut toujours y admirer l’architecture populaire de ses maisons et églises. Nous pouvons y voir l'Église centrale de Saint-Georges (1818) et le clocher, l'ancienne école primaire construite en 1909, un moulin à vent de la fin du XIXe, un voile funèbre brodé (XIVe) dans l’église et le monastère voisin de l’Evangelismos (1974) dans les dépendances monastiques (1843-1904) ainsi que le monastère de Saint Arsenios la Cappadoce situé près du village de Vatopedi, entre les monastères d’Ormylia et Saint-Jean-Baptiste (Agios Prodromos). Notons qu’un marché se tient le lundi dans le village et que vous pouvez acheter des fruits frais et du miel dans les échoppes au bord de la route, une fête spéciale le 25 mars (Evangélisation de la Vierge Marie / fête nationale de la liberté) et une impressionnante fête religieuse traditionnelle le 29 juin (Saints Apôtres Petros et Pavlos (Pierre et Paul)).

 

Panagia Philanthropini (Notre-Dame la Vierge Marie qui aime l'humanité), Centre pour la Promotion Sociale et la Prévention Médicale et de recherche, est situé près de la ville d’Ormylia et est une dépendance du monastère de Simonopetra du mont Athos. Le monastère mère, Cenobium de l'Annonciation de la Mère de Dieu, est une grande communauté monastique avec plus de 120 religieuses de divers pays (et dont la majorité sont titulaires de diplômes universitaires). L’Ormylia Art Diagnostic Centre a été fondée en 1996 par la confrérie du couvent pour étudier et rechercher avec une méthodologie scientifique et la pertinence de la tradition hagiographique de l'Eglise orthodoxe, afin de décorer le catholicon du monastère.

Situé près du village de Vatopedi entre les monastères d’Ormylia et Saint-Jean-Baptiste (Agios Prodromos), le monastère de Saint Arsenios a été fondé en 1986 et est célébré le 10 Novembre. 14 moines y vivent. Le monastère n'est pas ouvert au public les lundis, mercredis et vendredis. Les heures d’ouvertures pour les autres jours sont de 08 à 13h et de 17 à 20.