Nea Moudania

 

Situé à 61km Thessalonique et 27km de Polygyros, Nea Moudania a été créée après 1922 par des réfugiés grecs provenant en particulier de Moudania de Propontida dans une région où l’on a découvert d’anciennes colonies, probablement de la période hellénistique. Au siècle dernier, il y avait qu’une jetée pour le chargement de marchandises appelée "Kargi Limani". Au début du XXe siècle, un propriétaire turc a établi la première oliveraie organisé en Halkidiki dont une grande partie existe toujours sur les collines au nord-ouest de Nea Moudania. Aujourd'hui, Nea Moudania est la communauté la plus dynamique du sud de Halkidiki, très dynamique en hiver comme en été, avec des banques, magasins, cafés et bars. Un marché se tient dans le village le mercredi et un festival de la sardine a lieu à la mi juillet. Le Festival de la mer, au cours de la saison estivale, est réputé pour ses événements musicaux et théâtraux et se tient dans le théâtre en plain air, joyau de la ville avec une capacité de 2000 places. Notons également la fête traditionnelle le 8 septembre (Panagia (Vierge)) (Panagia Koryfini).Fête traditionnelle le 8 septembre (Panagia (Vierge)) (Panagia Koryfini). Les plages de Nea Moudania et de Dionysiou présentent des eaux chaudes et peu profondes et du sable d'or.

Au plus haut point de la ville, appelé « butte de Panagia (Vierge Marie) Koryfini » se trouve une jolie basilique à trois nefs, construite dans un environnement captivant. La tour byzantine Zografou (XIVe siècle), l'église (1842) et d'autres structures du XIXe siècle appartenant à la "Metochi" existent encore aujourd'hui. La fontaine construite en 1853 à environ 50m à l'ouest de la tour est d'un grand intérêt. Les infrastructures sportives (gymnase couvert, terrains de foot, terrains de basket-ball, terrains de volley-ball et terrains de tennis) ont encouragés le développement d'équipes qui ont progressé en première division de leurs ligues. Chaque année, différents tournois nationaux sont organisés. Le Yachting Club de Nea Moudania, avec ses nombreuses activités, a souvent gagné des distinctions internationales pour ses cours de voile, ainsi que pour l'organisation de ses compétitions internationales.

Le musée de la pêche et des coquillages, unique en Grèce, est en grande partie le résultat de quarante ans d'efforts inlassables de Stavros Kovrakis, collectionneur passionné des trésors cachés dans les mers de la Grèce. Il bénéficie également du soutien de la Moudania Yacht Club. Le musée a un rôle éducatif et de recherche, tout en promouvant l'identité locale et maintenant en vie ses liens avec son histoire. Les objets exposés comprennent d’anciennes ancres, des filets de pêche, des cannes et hameçons, des boussoles, des balises, des lampes et bien d'autres expositions intéressantes. Un des éléments les plus fascinants sont les bouyiandes, bateau de pêche traditionnel vu autrefois dans la mer de Marmara et introduit en Grèce par les réfugiés d'Asie Mineure. Le musée offre également un aperçu passionnant du monde étrange et magique sous la mer, avec une vaste gamme de vie végétale et animale. Notons aussi le musée du folklore (Vithina).

Non loin se trouvent les deux petits villages traditionnels de Dionissios et Zografos, avec leurs maisons basses de pierre, leurs toits en pente et leurs cheminées originales. Ils ont résistés aux changements s’opérant autour d’eux. A Zografos se trouve une tour, réminiscence du temps passé.