Kallithea

 

Situé à 86km de Thessalonique et 48km de Polygyros, la municipalité de Kallithea est un village de réfugiés installés dans la région après la catastrophe d'Asie Mineure de 1922 et l'échange de populations. Ils étaient originaires de Maltepe de Propontide et la région environnante de Kerassountas de Pontou. Avant 1925 à Kalithea était géré par des moines du monastère russe du Mont Athos. Après l'établissement des réfugiés et de l'expropriation forcée de la région, le village a été nommé "Nouveau Maltepe" des réfugiés et jusqu'en 1945 il était géré par la communauté d’Afytis. En 1946 la communauté est autonome et nommé "Kallithea" désignant la position magnifique du village (« belle vue »). C’est aujourd'hui un village moderne pouvant offrir une expérience inoubliable. Il attire maintenant des milliers de visiteurs, non seulement pour ses plages merveilleuses mais aussi pour les importantes découvertes archéologiques découvertes par des fouilles archéologiques effectuées sur la plage. Elles comprennent le temple dorique de Zeus Ammon (IVe siècle av. J.-C., en zone côtière) et des vestiges architecturaux appartenant à une basilique paléochrétienne. Notons aussi la petite église récente d’Agios Panteleimonas avec ses peintures très intéressantes, le sanctuaire de Dionyssos à Amphytis, grotte de culte archaïque pour ce dieu et les tours de Stomio, Zografos, Sani et Solinos. Les vestiges de la petite église byzantine du Xe siècle au-dessus de la grotte des Nymphes sont conservés (murs) jusqu'à une hauteur d'environ 1m. Le village est animé par des boîtes de nuit, des bars et des tavernes, mais propose aussi des banques et des magasins d'art populaire, de bijoux et de vêtements. Il y a de nombreux hôtels et chambres à louer et une plage de sable en face du village, proposant bars, restaurants et sports nautiques.

La petite chapelle d'Agios Panteleimon (1865) est située dans le village de Kallithea, au sud de la péninsule de Kassandra, et est intéressante à visiter pour ses belles et particulières peintures murales. Une fête traditionnelle y a lieu à la fête du saint, le 27 juillet.

Les ruines du sanctuaire de Zeus Ammon sont situées sur la côte de Kallithea. Ammon Zeus, le plus grand des dieux de l'Olympe, était vénéré dans ce temple datant de la seconde moitié du IVe siècle av. J.-C. D’ordre dorique de 10 sur 21m, il avait six colonnes sur les courts côtés et 11 sur les longs.

Le temple de Dionysos et des Nymfes était situé au sud-est du temple de Zeus Ammon. Un escalier de pierre a été fouillé, creusé dans la roche, menant à un creux dans la roche. Sous l'escalier se trouve une grotte avec des stalactites.

Au lieu-dit "Solinas", une basilique paléochrétienne du Vie siècle et d'un intérêt exceptionnel a été découverte. En plus de l'impressionnante architecture, les archéologues ont découvert que l'église a été construite sur un ancien bâtiment semblant être un lieu de torture.