Palaiopolis

 

L'agora de la ville antique de Kerkyra était située à Palaeopolis, à 3 km du centre de-ville de Corfou. À proximité, plusieurs bâtiments publics ont été érigés avec des sanctuaires, des ateliers, des résidences de consuls, d'artisans et de riches négociants, et des chantiers de construction navale du port d'Alkinoos. Les premières antiquités furent découvertes sur le site lors du protectorat britannique, lorsqu’une partie du temple dorique de Kardaki s'est effondrée en raison de mauvaises conditions. Les fouilles conduites dès 1936 ont mis à jour une partie de l'agora antique et la basilique chrétienne connue sous le vocable d'Agia Kerkyra (Ve siècle). Des fouilles systématiques ont été menées depuis 1987 et ont mis à jour les bains romains, les chantiers de construction navale du port d'Alkinoos et une grande section du trottoir en pierre dans l'agora. Des travaux de restauration ont été menés aux bains romains en 1994-1995. Les monuments les plus importants du site sont :

Le temple dorique de Kardaki (fin VIe siècle av. J.-C.)

Les bains romains.

La basilique à 5 ailes d'Agia Kerkyra (début Ve siècle) possédant un narthex, un exonarthex et un transept avant le sanctuaire. Elle est décorée de sculptures et de mosaïques au sol.

L'agora de la période hellénistique pavée de grandes galettes en pierre.

Les chantiers de construction navale du port d'Alkinoos, structure curviligne (diamètre 35m) avec un plancher pavé, datée de la période hellénistique.