Kanoni

 

Ce village doit son nom au canon installé en 1798 par les Français. Le site archéologique de Kerameikos est localisé dans le quartier moderne de Figareto à Kanoni et était dans l'antiquité le quartier des ateliers. Des fouilles ont prouvé l’existence d’un atelier de poterie et d’autres objets en argile tandis que des travaux de sauvegarde eurent lieu dès 1983. Les terrains ont été achetés par le service archéologique afin de permettre l’accès du site au public. Les bâtiments les plus importants sont onze fours à poterie datant de la fin de la période archaïque jusqu'aux périodes romaines, des bassins d'argile pour laver l'argile, des dépôts d’amphores datées du classique à la période hellénistique, un dépôt de figurines, un dépôt de moules et le sanctuaire de l'atelier. À l'intérieur du sanctuaire, une statue archaïque en pierre a été découverte et identifié probablement comme Artemis Epiklivania (des fours).

Du village on jouit d'une vue sur le minuscule îlot monastique de Vlacherna (monastère de la Panagia) et sur Pontikonissi, "l'îlot rocheux aux souris" avec sa chapelle byzantine dédiée au Christ Pantocrator (XIIIe) et son cyprès.