Peratata

 

Le village de Kastro est construit sur les ruines de la forteresse byzantine de San Giorgio (XIVe). Capitale vénitienne de l'île, elle a été détruite par un tremblement de terre en 1636 puis abandonné en 1757. Assez bien préservée, on peut y voir d'imposants remparts et des passes souterrains. Elle n'a pas été fouillée mais quelques restaurations ont été entreprises. A l'intérieur se trouvent les ruines de la résidence du gouverneur vénitien, des casernes et l'église catholique de Saint Marc. Notons l'église du XVIIe siècle, le musée et les fresques.

Dans la forteresse et dans la banlieue (Borgo) à l'est de l'entrée sont préservés quelques églises et autres bâtiments. L'église de l'Evangelistria est une métropole située dans le borgo de la forteresse. D'importantes icônes post-byzantines des églises ruinées du kastro y sont stockées.

Près village Travliata, au sud de Kastro, se trouve le monastère historique d'Agios Andreas. Le vieux catholicon sert de musée ecclésiastique abritant des icônes post-byzantines valables.