Kilini

 

A proximité du petit port animé se trouve le couvent byzantin de femmes de la Panagia Vlacherna (XIIe s.), décoré de fresques remarquables. Le port est aussi le point de départ des ferries à destination de la séduisante île de Zakynthos et il dispose d'une plage bien agréable pour attendre l’heure de départ d'un bateau.

Kilini, site occupé depuis la préhistoire, était le port antique d'Elis. Pendant la guerre du Péloponnèse, le port servit d'escale aux navires de Sparte. Il reste peu de vestiges de cette époque. Au Moyen Age, la ville forte de Clarentza se trouvait sur remplacement présumé de la ville antique. Résidence ordinaire des Villehardouin, princes d'Achaïe, puis des Angevins, elle fut enlevée en 1430 par les Byzantins. Peu de choses subsistent de la cité médiévale qui s'étendait près du port. Elle était entourée d'une puissante enceinte crénelée, renforcée de tours. Les ruines du château franc s'effondrent peu à peu dans la mer. Les ruines les plus remarquables sont celles d'une grande église de même plan et de mêmes dimensions que l’église Agia Sophia d'Andravida.

 

Loutra Kilinis est une station thermale renommée aux eaux à 25,5° C. Elles sont efficaces contre l'asthme, les rhumatismes et les affections cutanées. Avec ses dunes, c’est un paradis aussi bien pour les curistes que pour les estivants et Loutra Kyllinis est devenu un grand centre de vacances grâce à la plage de Golden Beach, à la fois la plus grande et la plus belle du Péloponnèse. Le site, avec cette grande pinède encerclant la ville, a été malheureusement enlaidi par la construction d'innombrables hôtels et lotissements à l'usage des vacanciers.

 

Cliquez ici pour votre hôtel dans la région