Kaïafa

 

(c) www.grecomania.net

 

(Loutra) Kaïafa est une ville d'eaux renommée depuis l'antiquité, située au bord d'un petit lac d'où émerge l'îlot d'Agia Katérini. Les sources jaillissent de deux grottes creusées dans les rochers qui s'élèvent sur la rive orientale du lac. La grotte des nymphes Anidrides, qui est la plus grande, et l"'antre Géranio" étaient jadis habités par des nymphes. Selon la légende, c'est dans ces eaux que le centaure Nessus aurait lavé la plaie provoquée par une flèche empoisonnée d'Héraclès. Ces eaux sulfureuse sont reconnues pour soigner des arthrites, des affections gynécologiques, des dermatoses, du lithiase biliaire et des hépatites.

Au nord, les remparts de l'antique Samia dominent les eaux du lac. Les vestiges cyclopéens sur la colline côté mer sont censé être ceux de l'antique Aréné.

Le lac est séparé de la mer par une barrière de dunes. On trouve de belles plages en bord de mer. La plage de sable était autrefois bien agréable mais elle est désormais connue et vous n'y serez plus seul.