Chlémoutsi

 

(c) www.grecomania.net

 

Six kilomètres plus au sud de Kilini se dresse, au-dessus de Kastro, village un peu endormi et superbement isolé au sommet d'une haute colline, la forteresse franque de Chlémoutsi (Tornèse), construite en 1220-1223 par Geoffroy de Villehardouin sur une butte habitée depuis la préhistoire. Devenue la principale forteresse franche la plus forte d'Achaia, c'est l'ouvrage défensif le plus imposant et le mieux conservé du Péloponnèse. Il fut conquis en 1427 par les Byzantins et démantelé 3 ans plus tard. Après la fin de la domination franche, Chlemoutsi a graduellement perdu de son importance mais a cependant continué à être utilisée par les Grecs, lors des dominations vénitienne et turque, jusqu'à la guerre grecque d'indépendance. Le château a seulement subi quelques petits travaux par les Turcs, préservant ainsi son caractère de fort franc presque intact et est un intéressant exemple de l'architecture fortificative de l'ère franche dans le Péloponnèse. Elle défendait le grand port de Glarentsa (site).

Construite sur le sommet d'une colline avec une vue étendue sur la plaine d'Elis et la mer ionienne, elle est constituée de deux enceintes avec une entrée au nord-ouest. La partie intérieure comprenait la résidence du prince, une chapelle et une résidence pour la garnison. Établie sur le point le plus élevé de la colline, elle a la forme d'un hexagone irrégulier composé d'une rangée continue de salles autour d'une vaste cour centrale. Dans la partie ente les deux murs, se prolongeant vers le nord et l'ouest, se trouvent les vestiges de bâtiments, de réservoirs et d'une mosquée turque. Dans les bâtiments des deux parties existent des vestiges de nombreuses cheminées. Les dispositifs architecturaux occidentaux sont prédominants dans le château, comme la présence de voûtes. Deux poternes ouvrent sur l'est et le sud. Le donjon central est de forme hexagonale.

 

Avis du webmaster : ** : Assez belle forteresse, beau panorama.

 

Cliquez ici pour votre hôtel dans la région