Bassae (Vassès)

 

L'ancien temple de Bassae dédié à Apollon Epikourios est situé au sud-est d'Olympie (6km de Phygalie) dans un site unique sur un plateau au sommet du mont Kotilon. D'après les historiens de l'art, ce serait le plus beau temple grec après le Parthénon, et dessiné d'ailleurs par le même architecte, Ictinos. Le temple, dédié à Aphrodite et Apollon (comme le Parthénon) est un des mieux conservés. Bâti en calcaire local chaudement patiné par les siècles, le temple de Vassae mêle curieusement les trois ordres dorique, ionique et corinthien. Sa construction sur une étroite plate-forme explique son orientation et les particularités qui en résultent. Ce temple périptère dorique (6 x 15 colonnes) a été construit vers 420 av. J.-C. sur les vestiges d'un temple plus ancien. Il mesure 38,25m sur 14,60m et sa cella est scindée de part en part par 5 demi-colonnes ioniques reliées par un muret transversal. Les deux dernières, disposées obliquement, limitent l'adyton ou coeur du sanctuaire, que sépare aussi du naos une colonne corinthienne isolée, sans doute le plus précoce exemple de cet ordre. Dans les murs latéraux nous trouvons une série de niches. Autour du naos (côté intérieur) courait une frise représentant une amazonomachie et le combat des Lapithes et des Centaures. Une porte s'ouvre dans le mur Est de l'adyton. Cette particularité était peut-être destinée à rétablir l'orientation Est-Ouest du sanctuaire, la lumière venant ainsi éclairer la statue d'Apollon placée en face.

On en retira des sculptures. Vingt-trois plaques de la frise intérieure, très bien conservées et sans doute légèrement postérieures à la construction du temple, ainsi que des métopes très mutilées, sont aujourd'hui déposées au British Museum.

L’entrée du site est gratuite le dimanche de novembre à mars. Compter environ 30 minutes. Les bâches sont destinées à protéger le temple des violents orages sévissant souvent dans la région.

 

A environ 70 mètres à l'Ouest du temple ont été repérées les fondations de quelques bâtiments des époques archaïque et classique, dont l'un serait peut-être l'atelier des sculpteurs du temple.

 

Au nord-ouest du temple, sur le mont Kotyli, se trouvent les fondations de deux petits temples consacrés à Artémis et à Aphrodite.