Andravida

 

Au temps de la domination franque sur la Morée, ce gros bourg a été la résidence des princes francs sous le nom d'Andreville. C'était la ville la plus riche et la plus brillante de la région. Elle servait de centre hippique où venaient s'entraîner de nombreux nobles. De ce passé, il ne reste plus que le chevet gothique de l'église Agia Sophia (au milieu du village, près de l'école). Andreville était un fief des Templiers. Plusieurs princes francs de Morée (Geoffroy 1er, Geoffroy II) se firent ensevelir dans l'église des moines-soldats, dédiée à saint Jacques. Il ne subsiste malheureusement plus rien de l'édifice.